Un économiste souligne l’importance de la souveraineté monétaire

SUP DE CO

AgTalks

L’économiste et chercheur à la Fondation Rosa Luxembourg, Ndongo Samba Sylla, a souligné, samedi, l’importance de la souveraineté monétaire dans le financement des économies africaines notamment pour la réalisation des infrastructures.

’’C’est faux de dire que les difficultés des économies africaines sont liées au manque de financement ou à l’insuffisance de la collecte fiscale. La difficulté repose sur l’absence d’une souveraineté monétaire en Afrique, qui touche tous les pays qui ont leur monnaie, telle que le Franc CFA adossée à l’extérieur’’, a-t-il expliqué.

Intervenant sur le thème ’’’La problématique des financements des économies africaines’’ à l’occasion des ’’Samedis de l’économie’’, l’économiste estime qu’il ne faut pas aussi mettre en avant le faible taux d’épargne constaté dans plusieurs pays africains.

Ces deux arguments, selon lui, ne tiennent pas, soulignant que ’’ce sont les investissements qui créent l’épargne’’.

’’Un pays qui a sa souveraineté monétaire n’aura aucune crainte pour réaliser des projets. Car, ce pays n’aura pas besoin de l’extérieur pour financer des projets. Mais un pays qui se base sur un pays étranger aura toujours des diffcultés pour construire même une école, car les matières premières viendront de l’extérieur’’, a expliqué Sylla.

De son côté, le Directeur du Forum du Tiers-monde, Cherif Salif a estimé que ’’tant que les matières premières viennent de l’étranger, le financement des économies africaines sera impossible’’.

’’Sans une souveraineté monétaire, il est difficile pour un État de décider sur l’inflation’’, a t-il soutenu.

Pour Ndongo Samba Sylla, la solution, c’est d’avoir des monnaies nationales et une stratégie basée sur la mobilisation des ressources.

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code