Londres fait le point de ses relation économiques avec Dakar

SUP DE CO

L’intensification des relations économiques entre le Sénégal et le Royaume-Uni se mesure à l’aune de l’ »augmentation considérable des projets dans lesquels les entreprises britanniques sont impliquées », la partie sénégalaise bénéficiant en plus d’une enveloppe revue à la hausse à 1500 milliards de FCFA par Londres, pour financer exclusivement les « projets prioritaires et stratégiques » de son partenaire.

Dans un communiqué, l’ambassade du Royaume-Uni à Dakar note que le partenariat économique entre les deux pays « s’est intensifié au cours de ces derniers mois avec une recrudescence des visites de ministres, directeurs généraux et hauts fonctionnaires britanniques » au Sénégal.

Cela s’est traduit par « une augmentation considérable des projets dans lesquels les entreprises britanniques sont impliquées, dans le secteur de l’énergie, des infrastructures et de l’agriculture », indique le communiqué.

Il inscrit dans ce cadre la visite de travail que Louis Taylor, le PDG de l’agence britannique de crédit export UK Export Finance a effectué à Dakar, les 29 et 30 juin 2022.

Au cours de sa visite, Louis Taylor a rencontré le président sénégalais Macky Sall, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, son collègue en charge des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, mais également des responsables de l’APIX – agence de promotion des investissements du Sénégal – et des membres du Forum d’affaires UK-SN.

M. Taylor a annoncé, à cette occasion, « le soutien de UK Export Finance, exécuté à travers la banque britannique Standard Chartered Bank, au gouvernement sénégalais par le biais d’un financement de 88 milliards de FCFA pour renforcer ses services d’intervention en cas d’incendie ainsi que rehausser son plateau médical ».

Le soutien de l’UKEF « intervient après une période marquée par une augmentation considérable des incendies urbains au Sénégal, qui ont fait de nombreuses victimes ces dernières années », relève le communiqué.

« Grâce à ce financement, plus de 25 milliards de FCFA de biens et de matériaux tels que des ambulances, des camions sapeurs-pompiers et des chaussures de sécurité fabriqués au Royaume-Uni seront déployés dans tout le Sénégal », ajoute-t-il.
« Avec l’annonce de la disponibilité d’une enveloppe pour le Sénégal revue à la hausse et estimée désormais à 1500 milliards (mille cinq cents milliards) de FCFA, exclusivement consacrée au financement des projets prioritaires et stratégiques au Sénégal, UKEF décline sans ambages sa volonté d’aligner ses capacités de financement et son offre aux priorités et besoins réels du Sénégal », souligne la même source.

« Le Sénégal est un marché captivant pour les exportateurs britanniques. J’ai pu constater par moi-même cette semaine comment le Royaume-Uni et le Sénégal peuvent travailler ensemble pour débloquer des projets importants pour la croissance et le développement du Sénégal grâce à notre financement », a déclaré Louis Taylor dans des déclarations rapportées par le communiqué.

Il ajoute : « Nous sommes déjà le plus grand investisseur étranger dans le secteur de l’énergie mais nous avons l’ambition d’aller plus loin avec des financements honnêtes et fiables pour appuyer les priorités du Senegal en matière d’infrastructures et de santé ».

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code