TRANSPORT : Signature d’un accord entre le CETUD et une entreprise chinoise pour le développement de systèmes de transport intelligents

SUP DE CO

Le Conseil exécutif des transports durables (CETUD) et l’entreprise ‘’China national technical import and export corporation’’ (CNTIC) ont signé récemment un accord pour le développement de systèmes de transport intelligents à Dakar, appris l’APS.

Cet accord a été signé en marge de la troisième édition du Forum mondial de la “Belt and road Initiative’’ (Initiative la ceinture et la route) qui s’est tenue à Beijing du 17 au 18 octobre.

Dans un communiqué transmis à l’APS, le CETUD signale que ‘’la phase pilote du projet vise essentiellement à équiper une partie du réseau routier de la région de Dakar de technologies intelligentes pour une gestion optimale de l’exploitation, avec des solutions portant notamment sur l’amélioration de la fluidité du trafic, le contrôle automatique et la sanction des infractions, la réduction des accidents’’.

Son Directeur général, Thierno Birahim Aw, a rappelé qu’avec ‘’l’actualisation de l’étude de 1998 sur les pertes socioéconomiques induites par les externalités négatives des transports à Dakar, il a été évalué en 2022 que l’économie sénégalaise perd annuellement 900 milliards de francs CFA du fait des dysfonctionnements induits par la pollution automobile, la congestion, l’insécurité routière et le bruit’’.

Selon le communiqué, ‘’ces pertes correspondent à 6% du PIB national’’.

Le texte ajoute que ‘’la pollution atmosphérique liée au trafic routier est l’externalité la plus coûteuse pour la collectivité avec 56% des pertes induites’’.

Elle est suivie par ‘’la congestion qui contribue à 26% des nuisances et, dans une moindre mesure, par la sécurité routière et les émissions de gaz à effet de serre, qui représentent respectivement 10% et 7%, avant la contribution du bruit (1%)’’.

Le document souligne que ‘’dans une dynamique de contribution significative à la transformation urbaine et infrastructurelle pour une économie inclusive et décarbonée’’’, le CETUD ‘’articule concomitamment les objectifs de transition vers la mobilité propre et intelligente’’.

Il précise que c’est dans cette perspective que s’inscrit l’accord de projet signé avec l’entreprise ‘’China national technical import and export corporation’’ (CNTIC).

La “Belt and road Initiative’’ (Initiative ceinture et la route) lancée en 2013 par le président Xi Jinping, vise ‘’le développement d’infrastructures terrestres, maritimes, énergétiques et communicationnelles afin de mieux connecter l’Asie, l’Europe et l’Afrique’’.

La dernière édition a été marquée par des conférences sur des thématiques telles que la connectivité par les infrastructures et services de transport, le développement durable, l’économie numérique, la signature d’accords pour 116 projets innovants à fort impact, dont une dizaine pour l’Afrique et une seule pour l’Afrique de l’Ouest, sélectionnés sur la base de critères rigoureux, souligne le communiqué.

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code