Sen’Eau déploie une équipe de veille à Tivaouane

SUP DE CO

La Sen’Eau a déployé, jeudi, une équipe d’une soixantaine de personnes, pour vérifier le niveau de production et de pression de l’eau courante à Tivaouane, a indiqué son directeur territorial de Thiès, Mama Taga Ndiaye.

La cité religieuse de Tivaouane qui s’apprête à célébrer samedi la naissance du Prophète Mohamed (PSL), appelée Gamou, accueille déjà des milliers de fidèles.

Sous la houlette du directeur d’exploitation de Sen’Eau Thiès, 60 personnes se sont rendues sur le terrain avec le comité d’organisation du Gamou afin de vérifier la réalité de la production et de la pression.

Selon Mama Taga Ndiaye, cette opération effectuée après la visite de la directrice générale de Sen’Eau, visait à matérialiser tous les engagements pris devant le Khalife des Tidianes.

’’Nous sommes à Tivaouane pour dérouler notre plan d’action en termes d’organisation du Gamou’’, a dit M. Ndiaye non sans ajouter que le Gamou, du point de vue de la Sen’Eau se résumait ‘’d’abord (à) la production, la distribution et les travaux’’.

Pour ce qui est de la production, Tivaouane comme Dakar, dépend de la conduite du Lac de Guiers, a-t-il rappelé.

La société de distribution d’eau courante a voulu, concernant la production, s’atteler à ‘’tous les réglages nécessaires pour avoir la pression requise au niveau du réseau’’.

S’agissant de la distribution dans la ville, ses équipes ont installé 350 points d’eau, comme prévu lors réunions préparatoires. Ces points d’eau installés dans les rues, profiteront aux visiteurs, qui pourront les utiliser gratuitement.

L’équipe conduite par le directeur territorial de Sen’Eau, a également identifié des sites d’hébergement validés par l’administration.

Les compteurs des sites d’hébergement ont été relevés dix jours avant et le seront dix jours après le Gamou, pour que la consommation des maisons qui reçoivent des hôtes, ne leur soit pas facturée durant cette période.

La facture sera payée entièrement par l’administration sénégalaise.

Sen’Eau entend installer quatre postes de chloration, avec des consignes de traitement et une surveillance, afin d’offrir une eau potable en ces moments de grande cette affluence.

En sus de ce dispositif, les responsables installeront leur quartier général au Château R4, pour suivre la situation ‘’minute par minute’’, selon le directeur territorial de la Sen’Eau de Thiès.

‘’Actuellement, la ville de Tivaouane commence à avoir vraiment du monde. Et quant une fuite se déclare il faut qu’on ait la capacité de réagir immédiatement, même sous pression’’, a relevé Mama Taga Ndiaye, insistant sur les dégâts que peuvent causer les retards d’intervention en cas de fuite.

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code