SANTE – Cataracte : L’ONG Direct Aid Society a opéré plus de 10000 malades en 2023 (responsable)

SUP DE CO

L’ONG humanitaire koweitienne Direct Aid Society a opéré cette année plus de 10.000 malades de la cataracte sur un objectif de 15 000 patients sur l’ensemble du territoire, a-t-on appris de son directeur adjoint Saïd Obari.

« Depuis le début de l’année, jusqu’à ce jour, nous avons dépassé les 10.000 opérations sur un objectif de 15000 personnes à opérer sur l’ensemble du pays par an. Nous avons dépassé la barre des 10.000 opérés. Nous espérons atteindre l’objectif des 15.000 », a-t-il déclaré.

Il s’entretenait jeudi avec des journalistes en marge d’une série de consultations, suivie d’opérations de la cataracte au profit de plusieurs dizaines de malades. Ces opérations entrent dans le cadre d’un camp gratuit de chirurgie de la cataracte initiée par l’ONG humanitaire koweitienne.

L’activité médicale est organisée depuis dimanche dernier au district sanitaire de Yeumbeul (banlieue de Dakar),  avec l’appui du ministère de la Santé et de l’Action sociale. Elle prend fin ce vendredi, avec l’ambition de toucher 2000 patients grâce à une équipe de médecins ophtalmologistes égyptiens de « l’œil du monde ».

Ils utilisent pour ces interventions, la nouvelle technologie » phaco » par laser en collaboration avec le programme national de la santé oculaire du Sénégal.

Le directeur adjoint a remercié le ministère de la Santé et de l’Action sociale qui leur a beaucoup facilité le travail surtout pour les formalités administratives et les autorités du district sanitaire de Yeumbeul pour avoir facilité le travail à ses équipes dans le cadre de ce camp gratuit de chirurgie de la cataracte.

Il a assuré que ces équipes avaient dans la journée du jeudi dépassé la barre des 1000 malades soignés gratuitement.

Pour sa part, le docteur Gabriel Massène Senghor, médecin-chef du district sanitaire de Yeumbeul a magnifié l’organisation de ce camp.

« Je salue la tenue de cette activité. Nous accueillons cette activité et dans ce cadre, nous avons mis nos locaux à la disposition des organisateurs, (bloc opératoire et salles d’hospitalisation) mais aussi notre personnel. Le travail se fait en étroite collaboration », a-t-il relevé.

Le docteur Senghor a indiqué qu’ au niveau national prés de 550.000 malvoyants sont dénombrés . « Mais l’espoir, a-t-il dit, est permis d’autant plus que sur ces 550.000, au moins 80% sont atteints de cécité évitable comme la cataracte ».

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code