Les Lionnes défaites par Haïti et éliminées de la course à la Coupe du monde

SUP DE CO

L’équipe nationale féminine du Sénégal a été éliminée des qualifications pour la prochaine Coupe du monde de la catégorie après sa défaite (0-4) contre Haïti, en match comptant pour les barrages de cette compétition.

Le match s’est déroulé tôt samedi matin à Auckland City (Nouvelle-Zélande).

Les Lionnes étaient à deux victoires d’une participation historique à une phase finale de Coupe du monde féminine, une perspective contrariée par cette lourde défaite contre les Grenadières de Haïti.

Après une entame compliquée, le Sénégal a concédé un premier but peu avant la mi-temps. Kethna Louis donne l’avantage à son équipe en reprenant victorieusement de la tête à la 44e minute un ballon venu du point de corner.

Malgré les ajustements opérés par le sélectionneur des Lionnes avec l’entrée en jeu de nouvelles joueuses en début de deuxième période, les Haïtiennes vont doubler la mise à la 54e mn grâce à Nerilia Mondesir.

Avec ce break, les adversaires des Lionnes parviennent à bien maîtriser le match et vont même marquer un troisième dix minutes après la reprise, par l’entremise de Roselord Borgella.

L’attaquante évoluant au Dijon Football Côte-d’Or, en D1 féminine française, va signer, une minute plus tard, le doublé. Une quatrième réalisation qui va complètement faire perdre aux Lionnes le fil du match.

Le Sénégal s’incline lourdement par un score sans appel de 4 buts à O.

Les Haïtiennes, qualifiées pour la suite des barrages, seront opposées mercredi à l’équipe nationale féminine du Chili.

Le vainqueur de ce match va obtenir son ticket pour la  Coupe du monde féminine 2023, prévu du 20 juillet au 20 août en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Les équipes africaines déjà qualifiées sont l’Afrique du Sud, le Maroc, le Nigeria et la Zambie.

Vingt-cinq autres pays ont déjà obtenu leur ticket pour cette compétition depuis le 11 décembre dernier, en attendant que trois pays viennent compléter la liste des équipes qualifiées après les barrages.

Avec l’élimination du Sénégal, neuf équipes se disputent, désormais, ces trois dernières places. Il s’agit du Cameroun, du Chili, de Haïti, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, du Paraguay, de Panama, du Portugal, de Taïwan et de la Thaïlande.

La Coupe du monde féminine de football est passée de 24 à 32 équipes participantes. L’équipe des Etats-Unis, tenante du titre, est également la nation la plus titrée avec quatre trophées.

La FIFA annonce qu’elle va démarrer le 25 février par le Japon une tournée du trophée de la Coupe du monde féminine dans les 32 pays dont les équipes nationales sont qualifiées pour la prochaine édition, en vue de « susciter un engouement fort » pour cette compétition.

Cette tournée va comporter 32 étapes au total, comme le nombre d’équipes devant participer au nouveau format de la compétition.

Le Maroc sera la première nation africaine à accueillir le trophée le 20 mars. Il est ensuite attendu en Afrique du Sud, du 22 au 23 mars, avant la Zambie et le Nigéria où le trophée sera accueilli les 24 et 26 mars respectivement.

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code