La Direction Générale du Port de Dakar annule les frais de magasinage des marchandises en transit Mali

SUP DE CO

C’était une requête de la Direction des Entrepôts Maliens au Sénégal (ENSEMA). La Direction Générale du Port autonome de Dakar a ainsi répondu favorablement à cette requête en décidant d’annuler les frais de magasinage des marchandises en transit Mali.

Cette décision d’annulation des frais de magasinage prend effet à compter du début d’entrée en vigueur de l’embargo contre le Mali (07 janvier 2022 à Accra) jusqu’au 03 juillet 2022, date de levée de celui-ci.

C’est donc une grosse épine que vient d’enlever Aboubacar Sédikh Bèye des pieds des acteurs maliens évoluant dans le corridor car il faut le rappeler, des centaines de milliers de tonnes de marchandises du transit Mali sont concernées par cette importante décision de l’autorité portuaire. Les marchandises concernées sont essentiellement le bois,  le fer entre autres.

Pour rappel, le Directeur général du Port autonome de Dakar, Aboubacar Sédikh Bèye, s’était récemment félicité de la décision des chefs d’Etat de la Cedeao de lever l’embargo contre le Mali et il indiquait en ces termes: «Pour le Sénégal, le Mali représente le premier client commercial puisque ce que nous vendons au Mali, nous ne le vendons à aucun autre pays au monde. Nous avons avec le Mali une balance excédentaire en centaine de milliards de frs. Mais aussi des relations fécondes de deux peuples sur le corridor, presque près de 700 à 800 milliards de frs de transactions commerciales. L’impact des transactions commerciales entre les deux pays au niveau des transporteurs, des commerçants, de l’industrie des cimenteries, de l’engrais exporté, des matériaux de construction et dans beaucoup d’autres secteurs du commerce est réel. Nous avons déjà prévu de rencontrer rapidement la semaine prochaine tous les acteurs maliens évoluant sur le corridor et au niveau du Port autonome de Dakar pour mettre en place une stratégie commune de gestion de la tarification des stocks qui étaient restés en souffrance au sein du Port de Dakar à cause de l’embargo. Nous pensons mettre en place un dispositif allégé de paiements de ces stocks maliens en souffrance dans nos installations. Le Port autonome de Dakar se félicite de la levée de l’embargo sur le Mali. Nous prions que l’Afrique soit la zone la plus apaisée du monde pour que l’économie prospère ».

Le trafic gros porteur en provenance et à destination du Mali est estimé à plus de 400 camions en opération journalière. Aussi, le trafic à destination et en provenance du Mali s’est chiffré à plus de deux millions sept cent mille (2.700.000) tonnes en 2020.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code