Covid-19 en Arabie saoudite: la distanciation de retour à la Mecque et dans les lieux saints

SUP DE CO

Le cap symbolique du million de contaminations quotidiennes par le Covid-19 dans le monde a été franchi pour la première fois cette semaine. Dans tous les pays, les nouvelles restrictions tombent. En Arabie saoudite, la distanciation physique a été rétablie dans les lieux saints comme à La Grande Mosquée de La Mecque.

« Cette décision découle du souci de protéger la santé des fidèles », justifie l’agence de presse officielle saoudienne. Ce jeudi, des autocollants ont de nouveau été placés au sol de La Grande Mosquée pour obliger les pèlerins à garder leur distance. La veille, la même mesure était appliquée dans la mosquée du prophète à Médine, deuxième ville sainte de l’islam. 

L’Arabie saoudite, qui accueillait avant le début de la crise des millions de pèlerins chaque année, avait levé les restrictions d’accès à ses lieux saints. Les pèlerins étrangers pouvaient de nouveau se rendre à La Mecque, s’ils étaient vaccinés. Les règles de distanciation avaient, elles, été levées en octobre. 

Flambée épidémique

Mais les nouveaux chiffres du Covid-19 poussent les autorités à agir. Avec plus de 700 malades enregistrés mercredi 29 décembre, le nombre de contaminations a été multiplié par vingt depuis le début du mois.  

Cette semaine le port du masque est redevenu obligatoire en extérieur et dans les espaces fréquentés par le public. L’autorité de santé du royaume appelle les citoyens et les résidents à éviter les voyages « inutiles » à l’extérieur du pays.

Rfi.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code