Burkina/procès putsch manqué de 2015: prison à vie requise pour Diendéré et Bassolé

SUP DE CO

Le procureur du tribunal militaire de Ouagadougou a requis, ce lundi 17 juin, la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, les deux principaux accusés du procès du putsch manqué de 2015 au Burkina Faso, pour «trahison», «meurtres» et «attentat à la sûreté de l’État».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code