UN AN APRÈS LE DÉCÈS DE BÉBÉ DIA DANS UNE CRÈCHE : Son père, Magor Dia, promet de continuer le combat

SUP DE CO

« Un an jour pour jour que tu nous a quitté.

Un an jour pour jour qu’on a été sevré de ton sourire, de ta jovialité qui captait l’attention de tous ceux qui t’ont connu.

Oui, un an qu’on a été sevré de ta présence.

Un an, jour pour jour qu’on t’a trainé de Sacré-Coeur à Liberté 6 pour cacher une négligence surdimensionnée d’une structure qui n’avait même pas d’autorisation pour t’accueillir.

Et pourtant, elle nous a dit qu’elle en disposait. Nous sommes désolés de t’y avoir emmené sans vérifier plus en profondeur. Nous sommes désolés, nous sommes désolés, nous sommes désolés…

Nous te promettons de continuer le combat pour qu’il y’ait plus de rigueur dans ces structures.

Nous te promettons de continuer le combat pour que les enfants du Sénégalo soient mieux protégés, ainsi qu’une réglementation des crèches et autres structures d’accueil de la petite enfance au Sénégal.

Nous te promettons de continuer le combat pour que justice soit faite. Repose en paix. Nous réitérons notre demande pour une réglementation des crèches et autres structures d’accueil de la petite enfance avant la fin de l’année ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code