OUSMANE SONKO, CANDIDAT DE YAW À LA MAIRIE DE ZIGUINCHOR : « Je suis venu avec des solutions clés en main »

SUP DE CO

La séance de présentation du programme du candidat de Yewwi askan wi à la mairie de Ziguinchor a eu lieu hier au terrain multifonctionnel de Kandialang, un quartier situé à la lisière de la commune. Une séance qui a été suivie de questions que les journalistes, les universitaires et les citoyens ont posé au candidat Ousmane Sonko.

Le leader de Pastef avait à ses côtés Barthélémy Dias, le candidat de Yaw à la mairie de Mbacké, le député libéral Toussaint Manga, Guy Marius Sagna, Cheikh Tidiane Diéye et son colistier dans le département, Georges Mansaly. «Des acteurs politiques à Ziguinchor ont pillé l’argent de l’Etat pour former des nervis en prélude des élections locales de 2022», a révélé Ousmane Sonko.

«La Casamance en particulier et le Sénégal d’une manière générale ne mérite pas ça. Nous devons, au contraire, avoir des idées qui vont sortir des Sénégalais de leur misère», a soutenu le leader de Pastef/Les Patriotes. Sur sa vision, Sonko affirme : «C’est «Burok» (le travail). Je ne suis pas Dieu, ni un messie. Nous devons, ensemble, travailler dans la justice, dans la transparence et dans l’honnêteté.

Au bout du travail, il y aura beaucoup de choses. Je suis venu avec des solutions clés en main et je vous exhorte à un engagement citoyen». Plus que jamais convaincu qu’il ne peut pas tourner le dos à Ziguinchor qui lui a tout donné, Ousmane Sonko ajoute : «Nous sommes conscients de l’espoir que les populations portent à notre modeste personne.

Nous n’avons pas le droit de les décevoir. Je dois vous dire que nous avons un programme qui transcende la commune de Ziguinchor : un programme de développement local, le mandat de développement territorial et le financement des programmes. A Ziguinchor, nous voulons une élection exemplaire et transparente. C’est pourquoi, j’exige un débat public programmatique à Abdoulaye Baldé et Benoit Sambou en particulier et à tous les autres candidats.

En 2019, j’avais invité Macky Sall à un débat public malheureusement, il a pris la tangente. Nous lui demandons un bilan. J’exige un débat. D’ailleurs, nous allons faire un plaidoyer fort sur le foncier à Ziguinchor où règne un grand banditisme foncier. Des poches réservées à des espaces publics ont été aujourd’hui vendues dans cette commune qui est l’une des plus ténébreuses au Sénégal.

Dès les premiers jours de notre mandat communal, il y aura un audit complet de la mairie. Ce n’est pas une chasse sorcière et nous situerons toutes les responsabilités», a soutenu Ousmane Sonko. Pour conclure, Ousmane Sonko a révélé un scandale : «150 hectares de terres en Casamance ont été vendues aujourd’hui à des Turcs par le Chef de l’Etat Macky Sall avec la complicité de Mahmoud Saleh. Ce sont des milliards de Fcfa qu’ils ont amassés et cet argent devra servir à financer leur campagne électorale».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code