Macky Sall à Kinshasa pour une conférence sur les violences contre les femmes et les filles

SUP DE CO

Le chef de l’État, Macky Sall, a quitté Dakar, mercredi, pour Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, où il prendra part, jeudi, à une ‘’conférence de haut niveau’’ sur l’élimination des violences contre les femmes et les filles en Afrique, annonce la présidence sénégalaise.

Elle affirme, sur sa page Facebook, que le président de la République répond ainsi à une invitation de son homologue congolais, Félix Tshisekedi.

A son départ, le Macky Sall a été salué par des autorités civiles et militaires. Il va regagner Dakar, jeudi.

La conférence de Kinshasa, dite des hommes, aura lieu à l’initiative de Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’Union africaine (UA), indique ladite institution.

‘’L’objectif général de la conférence des hommes est de mobiliser l’engagement et de galvaniser l’action des hommes leaders’’, indique un document de l’UA.

Il s’agit, précise un comité technique de l’organisation panafricaine chargé de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, de ‘’promouvoir des approches de masculinité positive en vue d’accélérer la prévention et l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles en Afrique, dans toutes les sphères et à tous les niveaux’’.

‘’La conférence devrait adopter une déclaration comportant un appel à l’action, qui énumérera les mesures que les États, les entreprises, les dirigeants des communautés religieuses, les dirigeants des structures de la société civile et la communauté au sens large peuvent prendre dans leur vie tant professionnelle que personnelle, y compris dans l’éducation des enfants’’.

La rencontre se tiendra sous la direction de Félix Tshisekedi, l’actuel président en exercice de l’UA.

Cyril Ramaphosa, le président de l’Afrique du Sud, président en exercice de l’Union africaine en 2020, Macky Sall, qui assurera cette présidence tournante en 2022, et Nana Akufo-Addo, leur homologue du Ghana et leader de l’UA pour les questions de genre et de développement, y prendront part.

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code