JOJ 2026 : Un officiel du CIO « INCROYABLEMENT SATISFAIT » par la qualité des projets

SUP DE CO

Le directeur des Sports au Comité international olympique, Christophe Dubi, s’est dit « incroyablement satisfait » par la qualité des projets présentés mardi, à Dakar, par le Comité d’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2026 (COJOJ Dakar 2026).

« Je suis incroyablement satisfait par la qualité des projets réalistes et réalisables présentés aujourd’hui par le Comité d’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2026 (COJOJ Dakar 2026), a-t-il déclaré.

Le directeur des Sports du CIO intervenait par visioconférence lors d’un atelier de présentation et de validation d’activités identifiés par la Task force du COJOJ Dakar 2026 et les partenaires techniques et financiers.

Selon Christophe Dubi, ’’à partir de 2022, les jeux olympiques de Dakar 2026 vont être une réalité sur le terrain’’.

Dans cette perspective, il dit espérer un rapport positif de la Commission exécutive du CIO à partir de la semaine prochaine.

Le coordinateur du Comité d’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2026, Ibrahima Wade, a pour sa part évoqué 5 activités devant permettre une mise en scelle et marquer la date anniversaire à laquelle les Jeux olympiques de la jeunesse de Dakar devait se tenir initialement en 2022.

’’Nous avons identifié avec la Task force des activités de terrain qui seront officiellement lancées à partir du mois de mars 2022 avec le festival Dakar, enjeux marqué par des évènements sur les cultures urbaines’’, a relevé M. Wade.

Il renseigne que ces activités retenues sur le terrain ont trait notamment à la ’’citoyenneté, le sport et l’employabilité des jeunes’’.

Ibrahima Wade a, à cet effet, évoqué une activité dénommée ’’Brevet olympique’’ qui cible les élèves (CM1-3ème) pour les initier ’’aux valeurs de l’olympisme’’.

’’Le Kids Olympic et skills’’ qui cible les jeunes de 6 à 18 ans permettra une ’’présentation des sports les plus pertinentes (natation) pour la population cible en les donnant l’occasion de les préparer’’, a-t-il ajouté.

Le coordinateur du COJOJ Dakar 2026 a par ailleurs annoncé un programme intitulé ’’des semaines de la jeunesse au rythme de l’olympisme’’, et un autre appelé ’’impact 52 fitness’’.

Ce programme dont le chiffre 52 renvoie aux semaines de l’année permettra de promouvoir la santé physique et mentale par le sport.

Le coordinateur du Comité d’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2026 a également insisté sur la nécessité de parler, à présent, de ’’l’héritage’’ de cet évènement qui se tient pour la première fois en Afrique.

Les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ), initialement prévus à Dakar en 2022, ont été reportés à 2026, à cause de la pandémie de Covid-19.

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code