Election Présidence Fédération Football: Mady Touré va t-il rejoindre les rangs du consensus?

SUP DE CO

Le compromis tant recherché autour de Me Augustin Senghor pour conduire le programme consensuel pour le mandat à venir à la tête de la fédération sénégalaise de football semble ne pas agréer le candidat Mady Touré.

En tout cas le candidat du Renouveau du Football Sénégalais n’entre pas, pour le moment, dans les rangs de la commission chargée du consensus.

La tournée du président de Génération Foot peut-elle corroborer ce constat? Il ne serait pas faux de répondre à cette question par l’affirmative. En effet, Mady poursuit de plus belle sa campagne à l’intérieur du Sénégal. Après les étapes de l’Est et du Sud du pays, son directoire de campagne était vendredi matin dans la région de Matam avant de faire cap sur Saint Louis, Louga, Diourbel, Kaffrine, Kaolack et Fatick.

Pour rappel, après de larges discussions entre les candidats Mbaye Diouf Dia, Saër Seck, Augustin Senghor et Mady Touré, et auditions de chaque protagoniste par la commission chargée du consensus, Saër Seck et Mbaye Diouf Dia avaient accordé leurs violons avec les « médiateurs ».

Sauf Mady Touré avait laissé planer le suspense en précisant qu’il réservait sa décision définitive à la consultation de sa base. Il la rendra plus tard le 30 juillet prochain.

Mais selon des indiscrétions, il camperait pour le moment sur sa position d’aller au bout de sa candidature. Il semblerait même qu’il y a eu une petite altercation entre lui et un membre de la commission lors de la réunion importante tenue jeudi à Eden Roc, au siège du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS).

Cependant, comme l’Etat et le CNOSS tiennent au consensus, ils pourraient certainement concocter un plan solide pour convaincre le patron de Génération Foot à rejoindre les rangs et à se ranger derrière Augustin Senghor pour conduire le programme consensuel. Les jours à venir nous édifieront.

1 Commentaire

  1. Consensus !!!!
    Pourquoi à cet instant ?
    Est il obligatoirement autour du président sortant ?
    En terme de programme, agréger un document n’en n’est pas…
    Laissons la compétition afin que la légitimité se fasse au delà des personnes et que les vaincus soient dans les dispositions de mieux peaufiner pour l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code