EDOUARD MENDY DÉFINITIVEMENT AUX PLACES DE CHOIX

SUP DE CO

Le gardien de but sénégalais de Chelsea, Edouard Mendy, est définitivement entré lundi dans la cour des grands en arrivant 2e, derrière l’Italien Gianluigi Donnaruma, au Ballon d’or du magazine France Football (FF).

Vainqueur de la Ligue des champions et de la Super Coupe 2021, Mendy a fait la course parmi les meilleurs, se glissant à la 2e place du classement établi pour le trophée Lev Yachine de FF. Pourtant, il a été l’objet d’une exclusion inexplicable parmi les 30 meilleurs footballeurs de l’année sportive.

En plus des titres collectifs remportés, le gardien sénégalais de 29 ans a remporté haut la main le trophée du meilleur portier en Ligue des champions, ce qui semblait fragiliser le choix de la rédaction de France Football de l’exclure de son top 30 mondial.

Un choix inexplicable, selon plusieurs observateurs, d’autant plus que l’ancien gardien de Rennes a non seulement gagné des titres collectifs, mais a largement contribué aussi aux succès remportés par les Blues de Chelsea en 2021.

Et cette deuxième place, derrière l’Italien Gianluigi Donnaruma, meilleur footballeur du dernier Euro, a laissé beaucoup de monde sur sa faim, jusqu’au lauréat en quête d’une place de titulaire dans son club, le PSG. Donnaruma n’a pas manqué, d’ailleurs, de saluer le niveau de son meilleur concurrent.

Pourtant, Edouard Mendy était quasiment inconnu dans le bataillon des portiers qui comptent, après avoir connu un très long retard à l’allumage de sa carrière professionnelle.

C’est à Reims, qui l’a recruté en 2016, qu’il a pris le soin d’accélérer la cadence, après avoir gagné la confiance du staff technique.

En trois ans, il rejoint le cercle des meilleurs et donne l’impression de pouvoir encore progresser, notamment dans son jeu aux pieds, selon le préparateur Khadim Faye, un de ses prédécesseurs en équipe nationale.

Pour sa deuxième saison en Premier League, non seulement il a éteint toute concurrence en club, mais il donne également la sécurité à ses coéquipiers qui savent pouvoir compter sur un patron de la défense dans la course en tête.

Leader de la Premier League après 13 journées de championnat avec Chelsea, Mendy est assuré de prendre part, avec son club, aux huitièmes de finale de la Ligue des champions 2021-2022.

Le portier sénégalais donne plus de crédit aux spécialistes africains du poste qui peuvent valablement revendiquer leur place parmi les meilleurs gardiens du football mondial.

Outre Edouard Mendy, on peut compter aussi sur son compatriote Alfred Gomis (Rennes), sur le Camerounais André Onana (Ajax) et le Marocain Yassine Bounou (Séville), pour ouvrir la voie aux jeunes portiers voulant franchir des paliers.

D’ailleurs, la CAN 2021 prévue du 9 janvier au 6 février sera un bon terrain de jeu pour ces spécialistes du poste qui doivent être des maillons forts de leur équipe. Le Cameroun, le Maroc et le Sénégal font partie des prétendants à la couronne continentale.

En attendant, Mendy, nominé pour le trophée The Best de la Fifa, va continuer à porter les chances africaines, pour montrer que l’Afrique a encore cassé un nouveau plafond de verre du football mondial.

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code