CRIMINALISATION DES ACTES CONTRE-NATURE : Une proposition de loi déposée à l’Assemblée

SUP DE CO

Au nom de ses collègues, le député Mamadou Lamine Diallo a déposé mercredi, à l’Assemblée nationale, une proposition de loi modifiant l’alinéa 3 de l’article 319 du Code pénal modifié.

La balle est désormais dans le camp de l’Assemblée nationale. Le député Mamadou Lamine Diallo a déposé, sur la table de son président Moustapha Niasse, une proposition de loi modifiant l’alinéa 3 de l’article 319 du Code pénal modifié dont le but est de criminaliser les actes contre-nature.

Mamadou Lamine Diallo a déposé la proposition au nom de ses collègues Abdoulaye Wilane, Mansour Sy Jamil, Alioune Souaré, Cheikh Abiboulaye Dièye, Moustapha Mamba Guirassy, Mame Diarra Fam, Aissatou Sabara, Cheikh Abdou Mbacké, Astou Mbacké, Rokhaya Diouf, Aminata Diaw et Mamadou Diop Decroix.

Selon le leader du mouvement Tekki, la proposition de loi a «la modeste prétention de faire l’écho des légitimes inquiétudes de l’écrasante majorité des croyants de ce pays, et de nombreuses autorités religieuses au Sénégal ». Pour lui, «il urge donc de renforcer la répression des actes contre-nature pour protéger la Nation sénégalaise.

Au demeurant la population rejette déjà ce qu’elle considère comme des contre valeurs et peut avoir tendance à se faire justice elle-même, ce qui ne manquera pas de troubler gravement l’ordre public, voire menacer ma cohésion sociale ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code