Coupe CAF: Parcours de combattant de Diambars qui subit un accueil hostile et « non fair play » au Nigeria

SUP DE CO

C’est un véritable parcours de combattant ou de « Diambars » que l’équipe de Saly Portudal a été obligée de faire pour rallier le Nigéria ce matin. C’est pour disputer son match retour du tour préliminaire de la Coupe CAF contre Enyimba. La rencontre est prévue ce dimanche à 14h30.

Battus 1 à 0 au match aller au Stade Lat Dior de Thiès, les « Académiciens » sont en opération commando au Nigeria pour tenter de renverser la vapeur et passer l’obstacle nigerian.

Et justement l’adversaire sachant que la bataille est loin d’être gagnée a apparemment essayé d’user de tous les subterfuges pour se tirer d’affaires.

À l’arrivée à l’aéroport nigérian, le club sénégalais était en effet stupéfait de constater l’absence du bus qui devait les amener à l’hôtel. Premier couac noté après un long voyage.

Ensuite, après des heures d’attente dans le hall de l’aéroport, les dirigeants de Diambars décident de louer des véhicules 4/4 pour transporter la délégation sous forte escorte policière. Ces derniers sont arrivés finalement à leur hôtel après une heure de route.

Ainsi, à deux jours d’un match important, les joueurs subissent un accueil hostile et « non fair play » au Nigeria. Et ceci après un long parcours du combattant. En effet Diambars a quitté Dakar hier jeudi à 16h45. Après une escale à Abidjan l’équipe est arrivée à Lagos à 23:30 ( heure locale). Cap a ensuite été fait sur l’hôtel Collossus (près de l’aéroport) à 00h30. Après leur installation, les joueurs sont allés dîner jusqu’à 2h du matin.

Ils ont juste eu 3h de sommeil pour se réveiller à 5 heures du matin et faire Lagos Oweri pour un premier groupe de 24 personnes. Le vol intérieur prévu à 13 heures a été avancé pour 7 heures du matin.

Un deuxième groupe : 10 joueurs et 2 dirigeants est arrivé à 14 heures à Oweri et à 17 heures à ABBA.

C’est donc après ce long périple harassant que Diambars a constaté, à son arrivée, l’absence de bus pour les transporter. Pourtant Enyimba n’avait pas subi le même sort à l’aller.
Donc c’est après 1:30 d’attente à l’aéroport de Owerri que les dirigeants du club sénégalais ont décidé de louer des véhicules 4/4 pour transporter la délégation.
Le Président de Enyimba Félix Annyassi est ensuite venu à l’hôtel Addrex présenter ses excuses et celles du club.

Les Diambars sont donc au complet à Addrex Hôtel and Suites à ABBA où les conditions d’hébergement sont jugés bonnes.

Ce long parcours de combattant va certainement booster les « Académiciens » et les pousser à se surpasser pour faire tomber Enyimba. Mission pas impossible s’ils y croient.

En tout cas l’an passé, Teungueth FC avait réussi l’exploit d’éliminer le grand Raja en match de barrage de la ligue des Champions, ce club mythique du Maroc, vainqueur à 3 reprises de la Ligue des champions. Diambars peut donc s’en inspirer!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code