ARACHIDE : Le budget de la SONACOS pour l’achat des graines doublé cette année (DG)

SUP DE CO

De 26 milliards de francs CFA l’année dernière, le budget prévu cette année pour l’achat des graines d’arachide est passé à 52 milliards, a déclaré, mardi, à Diourbel (centre), le directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS), Modou Diagne Fada.

« L’année dernière, l’enveloppe était de 26 milliards de francs CFA », a-t-il dit, annonçant que la SONACOS va décaisser 52 milliards pour la prochaine campagne de commercialisation des graines d’arachide.

« Cette année, nous avons obtenu une augmentation de l’enveloppe destinée à la campagne de commercialisation », a souligné M. Diagne, en s’entretenant avec des journalistes au cours d’une visite de l’usine de la SONACOS à Diourbel.

Le montant de 52 milliards n’inclut pas la contribution des banques locales, auxquelles la SONACOS a demandé de contribuer au financement de la campagne, a-t-il précisé.

Une partie du budget est déjà placée dans les comptes bancaires de la société nationale de production et de commercialisation d’huile d’arachide, selon son directeur général.

La SONACOS est en train de « tout mettre en œuvre pour réussir une bonne campagne de collecte » des graines d’arachides, a-t-il assuré.

« La SONACOS dispose de suffisamment d’argent pour l’achat de toutes les offres de graines d’arachide. Financièrement, la SONACOS est à l’aise et est prête pour acheter le maximum de graines », a insisté Modou Diagne Fada.

Le gouvernement n’a pas encore indiqué la date de démarrage de la campagne de collecte des graines d’arachide.

Mais en Conseil des ministres, mercredi 26 octobre, Macky Sall a demandé au gouvernement d’assurer un « bon déroulement » de la campagne de commercialisation des productions agricoles.

Le président Sall a dit aux ministres concernés de s’atteler à « la préparation de la campagne de commercialisation agricole 2022-2023 », selon le porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana.

La recommandation a été faite au chef du gouvernement de « prendre toutes les mesures idoines pour assurer, dans l’anticipation, l’application de mesures nécessaires au bon déroulement de (…) la commercialisation des productions agricoles ».

Il est demandé aussi à Amadou Ba, le Premier ministre, de veiller à « la fixation rapide des prix au producteur concernant l’arachide ».

Macky Sall recommande aux ministres concernés d’accorder « une attention spéciale à la situation des huileries, en particulier la SONACOS », principale société agroalimentaire du pays.

Aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code